Accueil » Humeur » Pour un sursaut démocratique : d’abord s’occuper des mauvais élèves

Pour un sursaut démocratique : d’abord s’occuper des mauvais élèves


Pour un sursaut démocratique : d’abord s’occuper des mauvais élèves

A lire dans l’Avenir n’attend pas :

Daniel Bloch, de l’avenir n’attend pas. [1].

Et si nos difficultés en matière d’emploi des jeunes comme des séniors, de compétitivité économique mais aussi de politique des quartiers, avaient une cause essentielle : l’incapacité du système scolaire à prendre convenablement en charge les élèves « en difficultés »? Les évaluations internationales des compétences des enfants de 10 ans (PIRLS), des adolescents de 15 ans (PISA) comme des adultes (PIAAC)   dressent le constat pour la France d’un système éducatif ou coexiste un nombre important d’élèves, puis d’adultes aux plus faibles niveaux de compétences et d’une élite insuffisamment fournie.

Ce blog pose l'urgence d'agir. Tous les ans de nouveaux "bataillons d'exclus" sont fabriqués par le système éducatif. Les méthodes sont connues et ont démontré leur efficacité. Une fois de plus qu'attendons nous ?
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :