Accueil » 2014 » avril

Monthly Archives: avril 2014

L’école gâche-t-elle les intelligences ?

Je vous recommande cette émission « intelligente » sur France Culture : Rue des écoles, où l’on parle de l’intelligence à l’école…
« Notre école gâche-t-elle des intelligences ?
C’est en filigrane la question posée par les deux auteurs que nous recevons aujourd’hui,
Stéphanie Crescent et Carlos Tinoco qui sont tous deux enseignants.
La première s’intéresse aux différents types d’intelligence et le second aux enfants surdoués .. et ils vont avoir des tas de choses à se dire ! »

http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4841896

Publicités

Réduire les sorties précoces : un objectif central du programme « Éducation et formation 2020 »

Réduire les sorties précoces : un objectif central du programme « Éducation et formation 2020 »

L’INSEE vient de publier, le 24 avril 2014, sous la plume de Madame Florence Lefresne un rapport sur les sorties précoces des systèmes éducatifs européens.

... On présente ici l'un des critères de référence retenu par l'Union européenne, associé à des enjeux socio-économiques majeurs : les sorties précoces. Ces dernières désignent les jeunes qui ont quitté le système éducatif sans diplôme et sans suivre de formation après leur sortie......

RIRE avec les Québécois ?

RIRE avec les Québécois ?

Je viens de découvrir le site du RIRE : Réseau d’information pour la réussite éducative.
Vincent Peillon avait une Ministre chargée de la réussite éducative. Qu’est-il advenu de cette ambition dans le Ministère Hamon ?
Nos cousins, s’y attellent avec leur pragmatisme habituel.
J’aime 🙂

Au revoir Monsieur Peillon.

Benoît Hamon, George Pau-Langevin et Vincent Peillon lors de la cérémonie de passation de pouvoirs au ministère de l’Education le 2 avril 2014 à Paris. Crédit photo : La montagne

Vincent Peillon remercié.
Espérons que nous ne le regretterons pas.
Son ambition affichée et les chantiers entamés me donnaient l’espoir de voir cette belle institution et ce beau métier évoluer pour plus de réussite des élèves.

J’aimais aussi l’idée d’un Ministre chargé de la Réussite éducative.
Monsieur Hamon, ne lâchez rien !

%d blogueurs aiment cette page :